Logo Meat Lab

Pour cuisiner des recettes faciles, rapides et saines, passez à la « semi-cuisine »

Dorian DorianCuisine.Com blog cuisine

Ce qu’il faut retenir 

  • La « semi-cuisine », ou encore « cuisine d’assemblage », permet de réaliser au quotidien des recettes gourmandes et équilibrées, rapidement et facilement en utilisant des ingrédients bruts et déjà transformés.
  • Cette tendance culinaire émergente propose une cuisine accessible à tous : c’est une méthode économique qui nécessite peu d’ingrédients tout en demandant peu de savoir-faire en cuisine.

 

D’abord, c’est quoi la « semi-cuisine ?

« Vive la « semi-cuisine » ! s’écrie Laurent Mariotte dans un article consacré aux tendances culinaires et à cette manière de cuisiner, avant de préciser comment il entend cette « semi-cuisine ». Et de la définir comme une cuisine déculpabilisée grâce à laquelle le cuisinier pressé va pouvoir assembler des produits bruts et de saison avec des aliments déjà travaillés mais pas ultratransformés, comme une pâte à tarte, un concassé de tomates ou des pâtes fraîches. Tout en précisant qu’il s’agit d’une cuisine du quotidien et d’une cuisine rapide, avec laquelle on ne passe pas des heures devant les fourneaux. Avant de conclure par une deuxième exclamation : « Plus question de dire que l’on n’a pas le temps de cuisiner ! ».

La « semi-cuisine » ne sous-entend donc pas une cuisine « au rabais » mais constitue bien une cuisine où se mêlent des aliments frais et ceux qui peuplent nos placards, permettant de gagner du temps.

 

La « semi-cuisine », une nouvelle tendance culinaire ?

On ne peut pas véritablement parler de nouvelle tendance culinaire. Il s’agit en réalité plutôt d’une tendance de fond, qui existe depuis plusieurs années et qui s’installe de plus en plus dans les foyers français car elle est parfaitement adaptée à l’évolution de nos modes de vie. On lui a juste, récemment, donné un nom et une définition pour la différencier des autres pratiques culinaires.

Par exemple, là où la cuisine du placard ne s’intéresse qu’aux aliments qui s’y trouvent, pour réaliser des recettes d’assemblage, la « semi-cuisine » prend aussi en compte les produits frais et propose de les cuisiner.

Il n’en reste pas moins que nous pratiquons souvent la « semi-cuisine » sans vraiment nous en rendre compte ! Qui n’a jamais réalisé une des salades d’été les plus représentatives de cette cuisine en mélangeant tomates et oignons nouveaux pleins de fraîcheur avec du thon et du maïs en boîte ? Nous avons donc tous déjà pratiqué la « semi-cuisine » !

Les atouts de la « semi-cuisine », de la santé au plaisir !

– La « semi-cuisine » permet de varier notre alimentation et de diversifier nos apports alimentaires en cuisinant fruits et légumes, viandes et poissons, céréales et légumineuses… Des ingrédients frais mais également déjà préparés pour nous faciliter leur utilisation. Des ingrédients riches en vitamines, en nutriments et en fibres… Tout en évitant les excès que l’on peut trouver dans certains plats tout prêts, quelquefois trop riches en sel, en sucre ou en gras, ou comportant parfois des conservateurs ou des colorants.

Par ailleurs, elle permet aux parents de faire découvrir certains aliments plus difficiles d’approche à leurs enfants et de diversifier leur alimentation. Pour leur faire consommer des endives ou des épinards par exemple, rien de plus efficace que la « semi-cuisine » en proposant les premières dans une quiche avec du jambon et les seconds dans la sauce crémeuse d’un plat de pâtes fraîches.

– Cette pratique permet de manger plus sainement sans cuisiner pour autant pendant des heures. Le propre de la « semi-cuisine » est la simplicité et la praticité pour un véritable gain de temps : pour une recette, elle nécessite peu d’ingrédients et peu de préparation puisque l’on n’hésite pas à utiliser des aliments déjà travaillés, ce qui en fait également une cuisine très accessible à tous. Elle ne nécessite pas réellement de savoir-faire culinaire et, du fait qu’elle utilise peu ingrédients, elle est aussi économique.

– Diversité, simplicité et… enfin cuisine plaisir ! Il ne faut pas hésiter à nous demander avant de cuisiner ce qui nous ferait plaisir dans nos frigos et nos placards avant de nous lancer dans la préparation du repas. Le plaisir est un ingrédient indispensable de nos repas, si simples et si rapides soient-ils ! Et la « semi-cuisine » se nourrit, elle aussi, de ce plaisir que nous pouvons trouver dans nos assiettes.

 

Comment cuisiner facilement grâce à la « semi-cuisine » ?

On pourrait penser que la « semi-cuisine » est une cuisine où l’on prend quelques ingrédients un peu au hasard pour réaliser une petite salade composée. Et c’est aussi ce que l’on peut faire, mais on peut faire mieux en quelques minutes, avec un peu d’imagination et réaliser ainsi des recettes aussi simples que gourmandes !

Commencez en vérifiant le contenu de votre frigo, regardez ce qui doit être cuisiné et ce qui vous fait envie. Un coup d’œil devrait suffire pour choisir les jolis poivrons ou les belles carottes qui s’y trouvent. Deux ou trois ingrédients, pas plus, et ensuite direction les placards et le congélateur.

Là, regardez ce qu’ils contiennent et avec quoi vous pourriez cuisiner ce que vous avez choisi dans le frigo. Des olives et du miel avec les carottes pour faire une entrée de carottes râpées à l’orientale. Une sauce tomate et des pâtes avec  les poivrons pour réaliser un plat rapide.

 

L’avenir de cette nouvelle façon de concevoir la cuisine ?

Nous avons de plus en plus envie d’une cuisine saine avec des produits naturels, mais dans le même temps nous avons besoin de cuisiner vite et bon… Et pour répondre à ce qui paraît peut-être contradictoire à certains, la « semi-cuisine » est là pour nous simplifier la vie et rendre notre cuisine aussi rapide que gourmande ! Et c’est ce que nous allons faire avec une recette de bouchées de bœuf confites en salade tiède à l’orientale.

recette rapide facile salade

Idée recette 

Bouchées de bœuf confites en salade tiède à l’orientale

Pour 4 personnes

Temps de préparation : 5 minutes

Temps de cuisson : 5 minutes

Ingrédients : 440 g de bouchées de bœuf confites Charal – 1 boîte de pois chiches au naturel – 12 tomates cerises – 90 g de feta – 1 petit oignon rouge – 3 c. à s. d’huile d’olive – 1 c. à s. de jus de citron – 1 c. à c. de harissa – sel

Pelez puis émincez finement l’oignon rouge. Lavez, séchez puis coupez en deux les tomates cerises.

Réchauffez les bouchées de bœuf confites dans une poêle 5 minutes à feu doux en retournant les morceaux une fois la matière grasse fondue.

Retirez la poêle du feu, enlevez le gras et ajoutez les pois chiches, l’oignon et les tomates, mélangez le tout. Versez le contenu de la poêle dans un grand plat.

Mélangez l’huile, le jus de citron, la harissa et quelques pincées de sel.

Parsemez de feta grossièrement émiettée puis arrosez le tout avec la sauce.

Dégustez sans attendre !

Astuce : Juste avant de servir, vous pouvez parsemer le plat d’un bouquet de coriandre grossièrement haché.

La méthode de la « semi-cuisine » permet donc à chacun de se décomplexer devant les fourneaux et d’oser cuisiner simplement ! En réalisant une cuisine diversifiée, saine, simple, gourmande et économique… en profitant de tous les ingrédients dont vous disposez !

Nos Articles
Recette Batch Cooking Charal Bavettes marinées

Gagner du temps en cuisine avec la méthode du batch cooking : le mode d’emploi facile pour débuter

5 juin 2020

Activité sportive avec Jérémie Beyou

Nouvelles routines à adopter : bouger et bien manger en période de confinement

9 avril 2020

La cuisine anti-gaspillage ou l’art de cuisiner les restes

10 janvier 2020