Nos différentes filières

Charal > Nos différentes filières

Dès 2001, Charal a mis en place des partenariats avec des éleveurs français. Aujourd’hui, nous sommes engagés auprès de plus de 10 000 d’entre eux au sein de filières d’élevage spécifiques, ce qui représente environ 30% de nos approvisionnements.

Plus de 1 000 audits par an sont réalisés dans les exploitations partenaires pour s’assurer du respect des bonnes pratiques d’élevage. Ces contrôles sont, en partie,  directement effectués par les techniciens Charal et supervisés par le vétérinaire-conseil de la marque. Les auditeurs s’assurent des bonnes pratiques en évaluant près de 60 points de vérification tels que l’identification des animaux, la conformité des bâtiments, l’accès à l’extérieur, l’alimentation, la conduite sanitaire de l’élevage, et la protection des animaux.

Dans les 3 filières les plus emblématiques, Bio, Audit Qualité Charal, ou encore Herbo’pacte©, les éleveurs se retrouvent autour de 3 engagements forts et partagés qui s’illustrent à différentes échelles :

  • Une alimentation saine et adaptée aux animaux.
  • Un grand soin apporté au bien-être animal.
  • Une meilleure rémunération des éleveurs.

DES EXEMPLES CONCRETS:

1999 - LA FILIÈRE BIO

L’élevage biologique repose sur le respect des équilibres naturels, il tient compte de deux grands principes qui sont le lien au sol et le respect du bien-être animal. Les animaux, nourris avec des aliments naturels produits sur l’exploitation, vont eux-mêmes fertiliser et enrichir les sols en matière organique avec leurs déjections. 

Les éleveurs engagés en bio répondent à un cahier des charges spécifique encadré par la réglementation française et européenne en vigueur sur le mode de production biologique.

Les principales caractéristiques de cette filière BIO sont :

  • Une préférence donnée aux races locales et rustiques pour leur capacité d’adaptation au milieu et leur résistance aux maladies.
  • Un accès au parcours en extérieur pour les animaux et au pâturage, dès que les conditions météo le permettent.
  • Une alimentation exclusivement d’origine biologique et garantie sans OGM (alimentation sans OGM <0.9% conformément à la réglementation en vigueur sur le mode de production biologique). Les élevages bio nourrissent leurs animaux en priorité grâce aux prairies naturelles et avec des aliments produits directement sur l’exploitation.
  • Une conduite sanitaire qui repose sur la prévention (alimentation, hygiène des animaux et des bâtiments…) qui limite les principaux risques sanitaires. En cas de maladie, l’élevage biologique donne une priorité claire aux méthodes alternatives (homéopathie, acuponcture, phytothérapie…). L’usage d’antibiotiques n’est possible qu’en curatif et se fait sous la responsabilité d’un médecin vétérinaire. Pour les vaches le nombre de traitements avec antibiotiques est limité à 3 par an. Tout traitement est notifié par l’éleveur pour chaque animal.

Charal travaille aujourd’hui avec 1300 éleveurs bio. En pleine croissance, cette filière bio représente déjà plus de 5% de nos approvisionnements.

Découvrez notre gamme bio

2001 - LA FILIÈRE AUDIT QUALITÉ CHARAL

Dès 2001, Charal crée la filière « Audit Qualité Charal » autour d’un cahier des charges défini par la marque et qui se veut plus strict que la réglementation européenne et que la Charte des Bonnes Pratiques d’Elevage pour les troupeaux laitiers et mixtes (normandes, prim’holstein…).

Au travers de cette filière, nous avions la volonté de faire progresser la filière bovine en France vers de meilleures conduites avec un accompagnement des éleveurs sur le terrain. Tous les 3 ans, un technicien de la marque audite les fermes partenaires permettant  ainsi de créer un véritable lien avec l’éleveur.

Nous encourageons entre autre l’accès libre à l’extérieur pour les animaux et un maximum de temps de pâturage. En général, les animaux pâturent dès que le temps le permet, soit le plus souvent dès le mois de mars et jusqu’à novembre. Une pratique qui contribue au bien-être des animaux, via une alimentation saine basée principalement sur l’herbe, à l’entretien des paysages et à la biodiversité. Des bâtiments assurent le confort des animaux en hiver ou en période de sécheresse.

En septembre 2020, Charal lance la gamme Elevé au pâturage issue de la collaboration avec 800 fermes engagées dans la filière « Audit Qualité Charal » et qui garantissent un pâturage de 6 mois minimum par an.

En savoir plus sur notre gamme « Élevé au pâturage »

2003 - LA FILIÈRE HERBO’PACTE

Avec la filière Herbo’pacte©, Charal va encore plus loin avec un pacte centré sur l’herbe.

Dès 2003, nous avons proposé aux éleveurs engagés dans la filière Audit Qualité Charal, qui possédaient des prairies non exploitées, de les valoriser dans un système d’élevage herbager avec des races rustiques. C’est ainsi qu’est née la filière Herbo’pacte© de Charal.

Avec cette filière, nous souhaitons renforcer la qualité de nos approvisionnements. Les animaux  vivent au pré toute l’année, à l’exception des mois d’hiver trop rudes. Ils sont  nourris, la majeure partie de l’année, à base d’herbe pâturée. En hiver ou en période de sécheresse, l’enrubannage, l’ensilage d’herbe et le foin prennent le relai. Les exploitations produisent sur la ferme la majorité de l’alimentation des animaux.

La valorisation du système herbager est également une réponse aux enjeux environnementaux : les prairies, véritables puits de carbones stockent le CO2 atmosphérique sous forme de matière organique grâce au processus de photosynthèse et permettent ainsi de compenser une partie des émissions de gaz à effet de serre des exploitations.

La santé et le bien-être des animaux constituent également une priorité. Dans cette filière, les animaux de races rustiques sont moins fragiles et nécessitent moins d’interventions vétérinaires. Les éleveurs mettent en place des stratégies de prévention pour limiter l’apparition de maladies et ont souvent recours à des approches en médecine alternative telles que l’homéopathie, l’acuponcture ou encore l’aromathérapie afin de diminuer l’usage d’antibiotiques.

L’amélioration des conditions de travail est également un point que Charal aborde avec ses éleveurs partenaires : avec des animaux à l’extérieur, les éleveurs sont moins sollicités par les charges de travail au quotidien, ce qui génère moins de coûts. Ces animaux sont très dociles et ne possèdent pas de cornes (caractéristique de la race), permettant une conduite plus facile et moins dangereuse pour l’éleveur lors des manipulations et des vêlages. Cela évite aussi que les animaux se blessent entre eux.

Cette démarche est également valorisée par un engagement de rachat des animaux à un prix défini.